shape
shape
shape
Logo Vouécourt

Cette page contient des informations, des anecdotes

sous forme de Brèves.


Elle est mise à jour régulièrement.


A compter du 11 juillet, elles sont publiées en PDF pour le gain de place !

1er mars 2016


On commence à parler de la saison 2016


Le 30 avril viendra vite et la période de préparation de l'ouverture du camping est commencée. Michèle et Marielle reviendront pour la gérance et l'entretien. La ligne téléphonique est installée et il reste à poser l'antenne WiFi dont les résultats devraient être meilleurs. L'aulne glutineux, mort en 2015, a été exploité par Pedro et Dominique. Les réservations sont déjà nombreuses.

Le calendrier des manifestations est en préparation.


----------------------------------

23 mai 2016

Martine aux prises avec le courant


Venue s'installer pour la saison, Martine a dû reprendre ses habitudes. Bien sûr, Francis, son mari, avait tout prévu, y compris le branchement des divers appareils ménagers.

Vendredi soir, avec la fraîcheur ambiante, Martine se prépare une tisane. La tasse, l'infusette, le sucre, la cuiller, tout est sur la table. Et elle met chauffer de l'eau dans la bouilloire électrique en enclenchant l'interrupteur de la machine. Après 5 minutes, pas de bruit, pas de chuintement, rien. "Francis !

-Oui

-La bouilloire est en panne !

-Ah ! Je vais regarder ça !"

Le spécialiste ausculte l'engin et découvre que Martine n'a pas appuyé sur le voyant du bloc multi prise.

Ouf !


Le lendemain, pour le repas de midi et comme des visiteurs sont attendus, Martine prépare une tarte. Elle allume le mini-four et enfourne ce qui fera un dessert de choix.

"Francis ! Le four ne chauffe qu'en bas !

-Ah ! Je vais regarder ça !"

Francis constate, comme Martine, que l'appareil ne cuit pas le régal tant attendu.

"Oh ! ben ! Il est en panne, c'est sûrement une résistance qui est coupée !" Le technicien ayant parlé, Martine se résout à attendre en vain.

Mais, bingo ! Pour la deuxième fois en à peine 24 heures, c'est ce fichu bouton du bloc multi-prise qui n'a pas été basculé !


Martine et Francis s'en sont bien sortis : le four a pu cuire la tarte.


---------------------------------------------------------


23 mai 2016


Accident


Un couple de Néerlandais, en séjour au camping, vient de connaître une sérieuse mésaventure. Samedi matin, en sortie à bicyclette sur le chemin de halage, la dame n'a pas remarqué une voiture venant sur la départementale au niveau de Bologne et elle a été heurtée par ce véhicule. Blessée à la tête, elle a été prise en charge par les pompiers et conduite à l'hôpital de Chaumont. Son mari, choqué, l'a accompagnée. Nous leur souhaitons un prompt rétablissement.


----------------------------------

23 mai 2016


Curieux attelages !


Jeudi19 mai, belle surprise de voir débarquer plusieurs véhicules militaires et centenaires, ce qui n'est pas incompatible ! D'abord rangés sagement sur des plateaux, ils ont, après réparation d'une durite percée, pris la direction de Froncles. Ces collectionneurs acharnés devant faire quelques courses pour le soir, n'ont pas hésité : quitte à se faire remarquer, autant le faire en tenue d'époque et à bord de l'ambulance ou du fourgon.


Merci à Guy Poirotte pour la photo.


Encore un mot : une Vouécourtoise qui passait sur le pont de la Marne m'a demandé : "Y'a don' quelqu'un de malade au Camping ?" Je l'ai rassurée.


----------------------------------

2 juin 2016


En mai, fais ce qu'il te plaît ? Pas vraiment !


Nos clients, qui comptaient passer des moments agréables sur le camping, ont dû se rendre à l'évidence : ce mois de mai a été pourri. Je parle de météo, bien sûr !


Il a fallu de la constance pour séjourner chez nous (bon, mais ailleurs, ce n'était pas forcément mieux). Certes, le camping-car ou la caravane présente un certain confort mais nous avons eu des clients à bicyclette, avec un matériel ultraléger. Ils sont arrivés trempés et sont repartis presque dans le même état.


Les statistiques de ce mois : 382 nuitées pour 171 campeurs, ne sont pas si mauvaises et comparables à mai 2015.


Félicitations à nos amis néerlandais : ils représentent 50 % de la fréquentation.


-----------------------------------------


16 juin 2016


Qu'est-ce que c'est que ce mois de juin ?


C'est normalement celui de tous les espoirs d'un bel été. Donc, ça nous promet ! Non, on garde le moral parce qu'on sait que l'anticyclone des Açores va remonter et que les pelouses vont sécher et que tout va aller.


Mais on peut annoncer une bonne nouvelle ! Le WiFi était en difficulté, rien ou une barre, pas de quoi fanfaronner. Notre technicien maison, Philippe Manzoni, a pris le taureau par les cornes, façon de parler bien sûr. L'échelle, un tournevis et hop ! Vas-y que je te démonte le branchement à l'antenne pendant qu'avec Hugues, on vérifiait le débit. Et là, le fil à nu nous reliait à notre cher internet. Bizarre de chez bizarre. Et le technicien a rendu son verdict : "J'ai voulu bien faire et mettre de la résine au niveau de la prise et elle fait faux contact."

Philippe a gratté et rebranché et le WiFi promis et désiré va presque au fond du terrain. De quoi communiquer avec la famille, s'informer et se distraire.


----------------------------------------


17 juin 2016


Il est là !

Mais de qui s’agit-il ?


Vous allez avoir différents indices qui devraient vous permettre d’identifier cette personne.

Mais commençons par la journée d’hier.

Vers 16 heures, à la mairie, nous apercevons une tête par les vitres. Une allure un peu voûtée et une canne. C’est le premier indice.

Nous l’invitons à entrer. Je le reconnais, bien sûr et vous laisse lire la suite.

Je l’interroge sur sa santé, son trajet en voiture : pas de problème. J’apprends même que c’est ce jour son anniversaire, je le lui souhaite bien que, par coquetterie, il n’avoue pas tout de suite qu’il devient octogénaire.

Il me parle de caravane : c’est le 2ème indice.

Aucun signe avant-coureur de son arrivée et la surprise est donc complète.

Connaissant ce gars, je cherche un moyen d’extraire sa caravane pliante (3ème indice) de la grange communale où elle stationne depuis septembre 2015, sans qu’il ait à engager une quelconque manœuvre personnelle.

Hugues est absent, Gerrit à l’extérieur de Vouécourt, il faut attendre. Vers 18 heures, enfin Gerrit est là. Je lui explique sa mission délicate. Avec son adjoint Alain, ils mettent un temps assez long pour revenir et, enfin, nous les voyons franchir le pont de la Marne. « Elle roule ! »

Sur un terrain complètement détrempé, il ne faut pas s’engager au hasard. Gerrit manœuvre habilement et la « pliante », immatriculée en Belgique (4ème indice) est placée au N° 2. Grand sourire du Belge !

Je lui redonne son trousseau de clés. L’attache de caravane s’était montrée rétive en septembre et le décrochage n’avait pu être effectué qu’avec l’aide d’un marteau. Afin que Gerrit puisse se libérer, A.P. (5ème indice) sort un bel outil tout neuf de sa voiture. Pin ! Pan ! Ouf ! La boule sort de son logement.

Vous avez trouvé ? Non ? Alors encore des détails. Remontons à 2015. Dans les Brèves de camping, je vous avais raconté le roman du Belge disparu et finalement retrouvé chez lui (6ème et dernier indice). Vous vous souvenez, maintenant ?

André est sur le camping au moins pour tout le mois de juin et nous lui souhaitons la bienvenue et un agréable séjour !


--------------------------------

11 juillet 2016
11 juillet 2016
18 juillet 2016
2 août 2016
17 août 2016
26 août 2016
26 août 2016
shape